FANDOM


Michel Fournier est un antagoniste secondaire de la saison 9.

Michel est un professeur de philosophie assez célèbre, c'est le père d'Anna Fournier, une adolescente difficile et différente, sa femme (et la mère d'Anna Fournier) est officiellement morte d'un accident de la route.

Michel débarque au Mistral et au lycée Vincent Scotto lors de la saison 9, il remplace le professeur de philosophie qui est en arrêt maladie, rapidement Michel ouvre un club de philosophie au lycée qui passionne les élèves dont Paul, Jonas Malkavian et Elise Carmin.

Il s'avère en réalité que Michel a le profil type du Pervers Narcissique, c'est un homme violent, qui souffre de schizophrénie, qui a une véritable double personnalité, il est capable de faire tantôt des crises de colère insensées dans sa vie privée ou d'au contraire de se monter sous un visage de grand intellectuel.

C'est ainsi que Michel bat secrètement Anna, sa fille, qui elle ne confira le lourd secret uniquement à Jonas Malkavian qui était alors son petit-ami. Michel a également poussé au suicide sa femme défunte, qu'il frappait également, sa femme n'est en réalité pas morte d'un accident de la route mais d'un suicide.

Le 29 mai 2013, Michel assassine Anna, sa propre fille, alors qu'il la frappait et qu'il lui a donné un coup de trop, qui lui a été fatal sur la tête.

Michel séduira Blanche Marci qu'il manipule sans soucis: Michel poussera Blanche à devenir ferme avec sa fille Johanna avec qui elle était déjà en conflit, et le coupera ainsi d'avantage de son entourage, ou encore l'encourage à déménager à Paris loin de sa famille avec lui!

Lors de l'enquête sur le meurtre d'Anna, sa fille qu'il a lui-même assassiné, il n'hésitera pas à monter une machination pour faire accuser le jeune Jonas Malkavian de l'assassinat à sa place.

Michel est finalement démasqué lorsque Blanche Marci devient victime d'une humiliation de sa part; le lendemain la police prend Michel en flagrant délit alors qu'il étranglait Blanche Marci et qu'il allait la tuer. Devant les faits et les preuves de sa culpabilité dans le meurtre d'Anna Fournier, sa fille, il nie et n'hésite pas à mentir de sang froid jusqu'au bout, mais les preuves étant accablantes, il est inculpé et emprisonné.